CONSEILS AVANT DE PRENDRE L’AVION

1. Vous êtes anxieux ou stressé, c’est normal la plupart des passagers le sont. Il est recommandé de prévoir un sédatif léger : valériane, passiflore, Sériane®, Sédatif PC®…

2. Vous avez le mal de l’air, il est recommandé de prévoir des comprimés de Nautamine°® ou des granules homéopathiques Cocculine ® et de prévoir une place au milieu de l’avion, d’allonger votre siège autant que possible et de rester allongé la tête penchée en arrière en respirant profondément : éviter les repas copieux et l’alcool.

3. Les avions sont climatisés, l’air est froid et sec. Demander une couverture au personnel naviguant si vous avez froid, surtout prévoir du sérum physiologique type Sterimar ® pour vos fosses nasales, un collyre pour les yeux, une crème, ou des lingettes hydratantes pour votre peau. Éviter l’alcool, qui favorise la déshydratation et buvez au moins toutes les heures.

4. Attention, le port des lentilles est déconseillé : irritation des yeux : prévoir des larmes artificielles.

5. La pression atmosphérique varie avec l’altitude et la profondeur, cette variation est la cause de douleur aiguë dans l’oreille et de la sensation de surdité associée : l’otite barométrique
La solution simple et efficace le N300® qui en exerçant une légère pression négative dans l’oreille, permet de compenser instantanément les effets de la pression extérieure ; en redonnant au tympan sa forme initiale, ils suppriment à la fois la douleur et la sensation de surdité

6 Pour les curieux : bon à savoir.
Au moment du décollage, lors de l’ascension, la pression diminue dans la cabine ; l’air contenu dans les sinus et l’oreille moyenne (derrière le tympan) se dilate. Il passe par les trompes d’Eustache (canal de communication pour l’air extérieur entre la bouche et le tympan de l’oreille) et sort par le nez et la bouche.
Avant l’atterrissage, lors de la descente de l’avion, la pression augmente dans la cabine ; l’air doit pénétrer par les trompes pour compenser la diminution de volume de l’air dans l’oreille moyenne. Si ce n’est pas le cas, la personne ressent des bourdonnements, des sifflements, parfois des douleurs.

7 Si vous souffrez d’un rhume, d’une sinusite ou d’une otite ne partez jamais sans un décongestionnant, ou passez en urgence demander un conseil à votre pharmacien.

8 Les bébés doivent téter un biberon ou une tétine avant le décollage et à l’atterrissage

9 Les enfants sont encouragés aussi, à mâcher du chewing-gum.

10. Les problèmes de ballonnement en avion sont fréquents, ils sont dus aux variations de pression entre le décollage et l’altitude de croisière : demander conseil à votre pharmacien.

11. Éviter de prendre l’avion sans bas de contention, si vous souffrez de problèmes veineux :

12. Bouger, boire de l’eau régulièrement, (non gazeuse, si vous souffrez de ballonnement), faire des petits tours toutes les heures dans l’avion pour dégourdir vos jambes, sont toujours les recommandations essentielles de tous les professionnels de santé et du personnel naviguant pour tous les passagers.

13. Vous avez une carie et vous ne le savez pas et bien dans l’avion, si vous avez soudain une douleur violente, pas d’inquiétude, prenez du paracétamol et ensuite rendez vous chez votre dentiste.

14. Vous avez des facteurs de risques de phlébites, surtout n’oubliez pas un traitement anticoagulant préventif avant le départ !

16. Vous êtes diabétique : vous avez tout ce qu’il faut avec vous dans une pochette spéciale et vous avez consulté votre médecin qui vous a recommandé de faire vos tests régulièrement.

single.php CHILD

16 pharmacies sur 10 Aéroports Européens

Ne perdez plus de temps pour trouver vos produits de santé. Vous trouverez dans votre aéroport une de nos pharmacies pour préparer votre commande.

RESERVEZ vos produits
Contactez nous ICI

sidebar-left.php child